Qui est Raymond Halter ?

 

Le père Raymond Halter est un marianiste français. En 1989, il était envoyé au Sanctuaire Marial d’Abidjan.  Marie et l’Esprit Saint faisant bon ménage, le Sanctuaire devenait, pour le Renouveau de l’Afrique de l’Ouest, un grand centre de ressourcement ; mais aussi un lieu de réconfort et de guérison pour le flot incessant des pèlerins souvent pauvres, démunis, malades ou tourmentés... et cela dura neuf années.


Fin novembre 1998, Raymond Halter décédait dans la nuit de Noël du 25 au 26 décembre.  Ses funérailles eurent lieu au Sanctuaire Marial le 7 janvier 1999.

Il a été inhumé à la tombée de la nuit au Noviciat marianiste Notre Dame del Pilar.  
Curieusement, après le décès du Père Raymond, ce fut non pas l’oubli, mais le silence.  Mais dernièrement, sa mémoire revit.  Des pèlerinages annuesl sont venus concrétiser les visites ou pèlerinages individuels qui n’ont jamais cessé.  Et des pèlerins ont commencé à parler de lui, à rappeler des souvenirs…

Nous cherchons aujourd"hui à retrouver de straces du passage du Père Halter et à recueillir des souvenirs.

 

A la recherche de témoignages

communauté marianiste de Saint-Victoret

Dans le cadre de ces recherches pour le Père Raymond Halter, deux brefs déplacements ont été réalisés par le père Jean-Louis Barré, l’un en Lorraine (Une petite semaine) et l’autre à Abidajan (deux semaines).

L’accueil a toujours été très bon, avec des reportages à disposition excellents: dans leur teneur à la fois Marianiste sur notre charisme vécu par un confrère dont la mémoire est restée si vivante 14 ans après sa mort, mais aussi dans leur teneur prophétique liée à notre fondateur. le Père Guillaume Chaminade.

La Côte d’Ivoire est restée marquée par la contribution originale de notre frère pour la formation chrétienne, sans parler de ses charismes. Les mots humilité, bonté, compassion reviennent sans cesse.


Le Père Jean-Louis Barré nous écrit ceci le jour de son retour en France:

Un immense travail m'attend pour mettre par écrit les reportages de témoignages recueillis, y compris celui de ce médecin rencontré à l'improviste: "Une femme atteinte d'un cancer inopérable, car trop avancé, et elle-même trop affaiblie pour un traitement est allé prier sur la tombe du Père Raymond Halter qui était son Père spirituel. Elle a guéri totalement: nous n'avons pas compris mes collègues médecins et moi, ce qui s'est passé."
Ce Docteur va tout faire pour constituer le dossier et demander à cette femme de lever le secret.

 

Il faut dire que sur sa tombe ce 4 janvier 2014, au noviciat marianiste, un millier de fidèles s'est rassemblé...

(source site http://www.marianistes.com/pages/marianistes/raymond-halter.html)